La stéganographie est un procédé cryptographique inventé par Johann von Heidenberg, dit Trithème. Il naquit en 1462 à Trittenheim près de Trêves. En 1480, il forma avec quelques étudiants une société initiatique la Soladitas Celtica. En 1482, il entre au monastère de Spanheim et l’année suivante, il en devient l’abbé. Il y constitua une bibliothèque de plus de 2000 volumes en latin, grec et hébreu.

En 1498, dans une lettre à son ami Arnold Bostuis, Trithème annonce qu’il prépare une Stéganographia dans laquelle il révèle plus de cent façons d’écrire secrètement. Il sera rapidement accusé de sorcellerie. En 1505, il dût même se défendre devant l’empereur Maximilien. Entretemps, ses moines se révoltent contre son autorité, conséquence de quoi, il sera nommé supérieur de l’abbaye Saint-Jacques de Wurtzburg. Il y entreprend sa Polygraphia et continue à étudier la Kabbale. Son traité des sept causes secondes (De Septem Secundeis 1515) exprime une conception quasi gnostique des Intelligences régissant le monde après Dieu : Orifiel à Saturne, Zachariel à Jupiter, Samaël à Mars, Michael au Soleil, Anaël à Vénus, Raphaël à Mercure et Gabriel à la Lune. Chacun des anges a été chargé de gouverner l’univers depuis sa création jusqu’à la fin des temps, pendant 354 ans et quatre mois, en alternance. Il y aura 3 cycles et 21 périodes. Selon cette chronologie mystique, depuis 1880, nous sommes dans la dernière période dominée par le Soleil et l’ange Michael.

Trithème meurt le 15 décembre 1516.

Selon Alexandrian, Trithème avait un autre but avec sa stéganographie que de simplement écrire un traité de cryptographie. En fait, la Stéganographie et la Polygraphie ne sont qu’un traité d’angélologie d’inspiration kabbalistique.

L’Art d’Attirer les Esprits:

  L'Art d'Attirer les Esprits par Trithème (225,3 KiB, 3 094 hits)

%d blogueurs aiment cette page :