monad16« Que le feu, la terre, l’eau et l’air soient des corps, cela est sans doute évident pour quiconque. Or, l’essence du corps possède en soi toujours l’épaisseur. Mais, toute épaisseur enveloppe nécessairement la nature de la surface. Et toute surface de formation rectiligne est composée de triangles » — Platon, Timée.

Voici, regroupées arbitrairement, quelques considérations et introductions sur la symbolique de l’Alchime. C’est court, car, bien entendu, mille collections de mille volumes de 1000 pages ne suffiraient pas à couvrir le millième de l’étendue de la symbolique de l’Art Royal.

1. Les Quatre Éléments : Selon Platon et Aristote, les quatre Éléments (Terre, Air, Eau et Feu) forment à eux seuls l’ensemble de l’Univers. La Terre et l’Eau sont attirés vers le bas du fait de leur poids tandis que le Feu et l’Air sont attirés par le haut. Aristote y ajoute la théorie selon laquelle les éléments sont liés entre eux par des propriétés telles que : le chaud, le froid, l’humidité et la sécheresse. En fait, les quatre Éléments sont une représentation des états généraux de la matière.

Les éléments

 

 

 

 

2. Les Trois Principes : (Soufre, Mercure, Sel) Le Soufre est un principe actif, masculin et chaud, le Mercure est un principe passif, féminin et froid. Le sel est un principe neutre.

Le Soufre, c’est encore la chaleur de la Terre, le Feu réalisateur emprisonné dans le noyau de chaque être. C’est le Principe Constructeur mâle symbole de l’Esprit.

Le Sel, c’est aussi la substance primordiale à la base de tout ce qui prend forme. C’est le symbole de la Sagesse.

3. L’Unité de la Matière : L’Unité de la Matière est proclamée par le symbole de l’Ouroboros, ce serpent qui se mord la queue. Ainsi, la matière est en perpétuel devenir, rien de meurt, rien ne disparaît, tout se transforme.

« Le Tao produisit l’Un, l’Un produisit le Deux, le Deux produisit le Trois. Le Trois produisit les êtres et toutes les choses. Tous les êtres et toutes les choses sortent du Yin et vont au Yang » — Le Livre des Mutations.

symbole2

 

4. Les Sept Métaux : L’Alchimie reconnaît 7 Métaux dont deux sont parfaits (l’Or et l’Argent) et 5 sont imparfaits (le cuivre, le fer, l’étain, le plomb et le mercure).

5. Les images symboliques : Celles-ci sont nombreuses et variaient avec les époques et les régions, toutefois, elles sont toutes reconnaissables par l’Adepte de par l’Unité de la Tradition. Voici quelques-unes des images les plus connues :

* Aigle : Volatilisation, acides employés dans l’Œuvre ; air

* Animaux : les animaux de même espèce, mais de sexe différent symbolisent le Soufre et le Mercure préparés pour l’Œuvre. Lorsque les animaux sont unis, ils symbolisent la conjonction, quand ils se battent, la fixation du volatile ou la volatilisation du fixe.

* Arbres : les arbres portant des lunes symbolisent le petit magistère, des arbres portant des soleils, le grand magistère.

* Bain : dissolution de l’or et de l’argent et purification de ces deux métaux.

* Carré : symbolise les Quatre Éléments.

* Chambre : l’Œuf Philosophique.

* Chêne creux : Athanor.

* Chien : symbolise le Soufre; l’or.

* Christ : la Pierre Philosophale.

* Corbeau : couleur noire que prend d’abord la matière de l’Œuvre quand on la porte à la chaleur.

* Diane : principe féminin, volatil, argent préparé à l’Œuvre.

* Épée : feu

* Fleurs : les couleurs du Grand Œuvre.

* Grain : matière de la Pierre Philosophale.

* Hermaphrodite : symbolisation du Soufre et du Mercure après leur conjonction.

* Jupiter : Étain.

* Loup : symbole de l’antimoine.

* Mariage : conjonction du Soufre et du Mercure.

* Neptune : Eaux.

* Oiseaux : s’ils s’envolent vers le ciel ils symbolisent la volatilisation et s’ils tombent vers le sol, ils symbolisent la précipitation.

* Phénix : couleur rouge de la Pierre.

* Rebis : synonyme d’hermaphrodite.

* Salamandre : symbolise le feu.

* Soleil : Or préparé pour l’Œuvre.

* Vénus : cuivre.

Spartakus FreeMann

%d blogueurs aiment cette page :